Les aides de Pôle emploi pour la création d’entreprise : un tremplin vers l’indépendance

Face au chômage et à la précarité, la création d’une entreprise peut être une solution pour retrouver le chemin de l’emploi. Pôle emploi offre plusieurs dispositifs d’aide pour accompagner les demandeurs d’emploi dans leur projet entrepreneurial. Découvrez ici comment bénéficier de ces soutiens et comment les mettre en œuvre pour réussir votre lancement sur le marché.

L’ACCRE : Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise

L’ACCRE, rebaptisée depuis janvier 2019 Aide au Chômeur Créateur ou Repreneur d’Entreprise (ACRE), est une aide destinée aux personnes sans emploi qui créent ou reprennent une entreprise. Elle permet notamment de bénéficier d’une exonération partielle des charges sociales pendant les premières années d’activité. Pour être éligible à cette aide, il faut être demandeur d’emploi indemnisé ou non, ainsi que répondre à certaines conditions selon le statut juridique choisi pour l’entreprise.

Le NACRE : Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d’Entreprise

Le dispositif NACRE, en vigueur depuis 2009, a pour objectif de favoriser la pérennité des entreprises nouvellement créées ou reprises par des demandeurs d’emploi. Il s’appuie sur trois volets principaux :

  1. L’aide au montage du projet, qui comprend notamment la validation de l’idée, l’étude de marché, le choix du statut juridique et le montage financier.
  2. L’accompagnement pendant les premières années d’activité, avec un suivi personnalisé par un conseiller et des formations adaptées aux besoins spécifiques de l’entrepreneur.
  3. Le soutien financier, sous forme d’un prêt à taux zéro sans garantie ni caution personnelle, pouvant atteindre jusqu’à 10 000 €.
Autre article intéressant  Comment calculer l'indemnité de licenciement pour faute grave : tout ce que vous devez savoir

Pour bénéficier du NACRE, il faut être demandeur d’emploi et avoir un projet de création ou reprise d’entreprise. L’inscription se fait auprès de Pôle emploi qui vous orientera vers un opérateur agréé NACRE pour vous accompagner dans votre projet.

L’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise (ARCE)

Si vous êtes demandeur d’emploi indemnisé et que vous souhaitez créer ou reprendre une entreprise, vous pouvez opter pour l’ARCE. Cette aide consiste en deux versements équivalents à 45 % de vos droits restants au titre de l’allocation chômage. Le premier versement a lieu lors de la création ou reprise effective de l’entreprise, et le second six mois après.

Pour bénéficier de cette aide, il faut :

  • Être inscrit comme demandeur d’emploi;
  • Percevoir l’allocation chômage;
  • Avoir obtenu l’accord express de l’ACRE;
  • Créer ou reprendre une entreprise en tant que travailleur indépendant.

L’ARCE est cumulable avec d’autres dispositifs d’aide à la création d’entreprise, tels que le NACRE et le prêt d’honneur, mais pas avec le maintien de l’allocation chômage.

Maintien de l’allocation chômage pendant la création ou la reprise d’entreprise

Les demandeurs d’emploi indemnisés qui créent ou reprennent une entreprise peuvent choisir de continuer à percevoir leur allocation chômage durant les premiers mois d’activité, sous certaines conditions. Pour cela, il faut :

  • Avoir obtenu l’accord express de l’ACRE;
  • Déclarer chaque mois à Pôle emploi les revenus tirés de l’activité;
  • Ne pas dépasser un certain plafond de revenus cumulés (allocation + revenus).

Ce dispositif permet à l’entrepreneur de conserver une source de revenus pendant la phase de démarrage de son activité et ainsi se concentrer sur le développement de son entreprise.

Autre article intéressant  Les métiers de l'intelligence artificielle et de la robotique : compétences et formations pour un secteur innovant

Les formations proposées par Pôle emploi pour les créateurs d’entreprise

Pôle emploi propose également des formations spécifiques pour les demandeurs d’emploi souhaitant créer ou reprendre une entreprise. Parmi celles-ci, on retrouve :

  • Le stage « Création et gestion d’entreprise »;
  • La formation « Reprise et gestion d’entreprise »;
  • Le stage « Création et gestion d’une entreprise individuelle »;
  • Le stage « Création et gestion d’une société ».

Ces formations sont accessibles gratuitement pour les demandeurs d’emploi, sous réserve d’avoir un projet de création ou reprise d’entreprise. Elles permettent d’acquérir les compétences nécessaires pour mener à bien son projet et assurer la pérennité de son entreprise.

Pôle emploi offre donc aux demandeurs d’emploi un soutien complet dans leur projet de création ou de reprise d’entreprise, que ce soit en termes d’aides financières, d’accompagnement personnalisé ou de formations adaptées. Pour en bénéficier, il convient de se rapprocher de son conseiller Pôle emploi qui saura vous orienter vers les dispositifs les plus adaptés à votre situation et à votre projet.