Création d’entreprise serrurerie : un métier d’avenir

Alors que la demande pour des services de serrurerie compétents et fiables ne cesse de croître, la création d’une entreprise de serrurerie est une voie professionnelle attrayante. Que ce soit en raison de l’augmentation des cambriolages, de la nécessité de renforcer la sécurité dans les entreprises et les domiciles ou simplement du besoin constant de réparations et de remplacements, le métier de serrurier reste un secteur en plein essor.

Comprendre le métier

Avant même d’envisager la création d’une entreprise en serrurerie, il est primordial de bien comprendre ce qu’implique le métier. Un serrurier est un artisan spécialisé dans tout ce qui concerne les systèmes de verrouillage et de sécurité. Du dépannage d’une serrure cassée à l’installation de systèmes de sécurité sophistiqués, le rôle du serrurier est varié.

L’importance d’une formation adéquate

Pour exercer ce métier, une formation technique est nécessaire. Il existe plusieurs voies pour se former au métier de serrurier, allant du CAP Serrurier-Métallier au BTS Construction Métallique. Ces formations permettent non seulement d’apprendre les techniques spécifiques à la serrurerie, mais aussi d’acquérir des connaissances en matière de sécurité et même en gestion d’entreprise si vous envisagez de vous installer à votre compte.

La création d’une entreprise en serrurerie

Une fois formé, il est temps de penser à créer votre propre entreprise. Pour cela, plusieurs éléments sont à prendre en compte :

  • Le choix du statut juridique : micro-entrepreneur, EURL, SARL… Le choix dépendra notamment du chiffre d’affaires prévisionnel et des besoins spécifiques liés à l’activité.
  • L’établissement du business plan : c’est un document essentiel qui permettra non seulement de structurer votre projet, mais également éventuellement de convaincre des investisseurs ou des banques pour obtenir un financement.
  • L’équipement : une entreprise en serrurerie nécessite un investissement initial pour l’achat d’équipements et outils spécifiques.
  • Les démarches administratives : immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS), inscription à la chambre des métiers et obtention du diplôme ouvrant droit à exercer le métier (CAP ou équivalent).
Autre article intéressant  Calculer la retraite du dirigeant : un enjeu crucial pour préparer l'avenir

Bien gérer son entreprise

Mais créer son entreprise ne suffit pas, encore faut-il savoir la gérer efficacement. Cela implique notamment une bonne gestion financière : veiller à avoir une trésorerie positive, suivre régulièrement ses comptes… Il faut également savoir se faire connaître : avoir une présence sur internet peut être un atout majeur pour attirer des clients.

Secteur porteur avec forte demande

Enfin, n’oublions pas que la serrurerie est un secteur porteur avec une forte demande. La sécurité étant une préoccupation majeure pour les particuliers comme pour les entreprises, les services proposés par les serruriers sont plus que jamais nécessaires. De plus, avec l’évolution constante des technologies utilisées dans le domaine (systèmes électroniques, biométrie…), il y a toujours besoin de professionnels formés aux dernières innovations.

Ainsi donc, si vous êtes attirée par le travail manuel et technique, que vous avez le sens du service client et que vous ne craignez pas les défis qu’impose la gestion d’une entreprise alors créer votre propre entreprise en serrurerie pourrait être une excellente opportunité professionnelle.